jeudi 14 juin 2012

Masanobu Sato : Champion du monde de masturbation

Suite à quelques courriers concernant la photo présente dans notre rubrique ‘Pignoles et People’, j’ai décidé de vous présenter un des meilleurs branleurs du monde : Le japonais Masanobu Sato. Ce jeune homme originaire de Tokyo, est le champion du monde de masturbation depuis 2008. Certes, il a été battu en 2012, mais il reste quand même la figure incontournable de la masturbation et l’idole de milliers de branleurs. Et c’est donc lui qui est en photo dans notre rubrique ‘Pignoles et People’ car il est sans conteste le branleur le plus connu et le plus respecté au monde.

C’est à San Francisco qu’il est devenu champion du monde pour la première fois avec une masturbation de 9 heures et 33 minutes. Ce championnat du monde prend place chaque année au ‘Masturbate-a-thon’ de San Francisco (un événement de renommée internationale parrainé par le ‘Center for Sex and Culture’ destiné à promouvoir la masturbation). Dés 2009, il améliorait son record en mettant la ‘barre’ encore plus haute : 9 heures et 58 minutes de masturbation sans éjaculer ou s’endormir.

Masanobu explique dans une vidéo qui circule sur Internet (voir ci-dessous) ses techniques pour être aussi fort. Comme tous les grands sportifs, il a une discipline de vie exemplaire. Il commence dès le matin par une mise en main d’environ deux heures. Suivent des séances d’étirements et de relaxation musculaire. Il fait également de la musculation afin d’améliorer son endurance et les cinq kilos de muscles qu’il a gagné ces dernières années devraient lui permettre encore d’améliorer son record. Bien évidemment, et comme de nombreux champions, il a recours aux gadgets sexuels les plus poussés et il regarde beaucoup de DVD X pour se mettre dans de bonnes conditions.

Pour autant, Masanobu est quelqu’un de tout à fait normal. Ce n’est pas parce qu’il a une activité ‘hors normes’ qu’il est anormal. De la même façon, ce n’est pas parce que l’on est footballeur que l’on est forcément homosexuel. Il ne faut pas céder aux clichés et aux raccourcis : Masanobu a une petite amie qui, même si elle ne partage pas sa passion pour la masturbation, n’hésite pas à l’aider et à le soutenir.

Et croyez-moi qu’il lui en a fallu du soutien ces derniers jours : Le pauvre Masanobu a été battu le 27 mai dernier lors du dernier ‘Masturbate-a-thon’. Au terme d’une finale haletante, c’est finalement l’américain Sonny Nash qui, à la force du poignet, a amélioré le temps de Masanobu de 12 minutes établissant ainsi le nouveau record du monde à 10 heures et 10 minutes. Mais nous pouvons compter sur Masanobu pour revenir encore plus fort l’année prochaine.

D’autres légendes de la masturbation existent car comme toutes disciplines sportives, il y a différentes catégories. Par exemple le recordman français de la masturbation intellectuelle est BHL et le recordman mondial de distance d’éjaculation est le kurde Cem Ismail Duzgun qui a réussi la performance d’éjaculer à 4,22 mètres le 3 juin 2012.

Il est d’ailleurs regrettable que les médias français ne s’intéressent pas à cette discipline. C’est curieux puisqu’en France nous sommes pourtant adeptes de sports où il ne se passe pas grand-chose (le tour de France ou Roland Garros). Pourtant la masturbation est un sport populaire, que tout le monde peut pratiquer sans avoir à dépenser beaucoup d’argent pour l’équipement. C’est un sport où il n’y a pas de dopage et où les règles sont très faciles à comprendre. En bref la masturbation devrait connaitre un essor conséquent ces prochaines années, surtout en cette période de crise. Plutôt que de dépenser des millions pour obtenir les droits de diffusions du football, les chaines feraient mieux d’investir dans ce sport en plein 'boom'.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire